La parabole de la fourmi

dimanche 27 septembre, 2009
fourmi

fourmi

Il était une fois, une Fourmi heureuse et productive qui tous les jours arrivait de bonne heure à son travail. Elle passait toute sa journée à travailler dans la joie et la bonne humeur, poussant même la chansonnette. Elle était heureuse de travailler et son rendement était excellent mais, malheur !, elle n’était pas pilotée par un manager …
Le Frelon, PDG de l’entreprise, considérant qu’il n’était pas possible que la situation puisse perdurer, créa un poste de manager pour lequel il recruta une Coccinelle avec beaucoup d’expérience. La première préoccupation de la Coccinelle fut d’organiser les horaires d’entrée et de sortie de la fourmi. Elle créa également un système de compte-rendu et de fiches navettes. Très vite, il fallut engager une secrétaire pour l’aider à préparer les dossiers et le reporting, si bien qu’elle recruta une Araignée qui mis sur pied un système de classement et qui fut chargée de répondre au téléphone.

Pendant ce temps là, la fourmi heureuse et productive continuait de travailler, travailler, travailler. Le Frelon, PDG de l’entreprise, était ravi de recevoir les rapports de la Coccinelle, si bien qu’il lui demanda des études comparatives avec graphiques, indicateurs et analyse de tendance. Il fallut donc embaucher un Cafard pour assister le manager et il fallut acheter un nouvel ordinateur avec une imprimante.

Assez vite, la Fourmi heureuse et productive commença à baisser de rythme et à se plaindre de toute la paperasserie qui lui est dorénavant imposée. Le Frelon, PDG de l’entreprise, considéra qu’il était temps de prendre des mesures. Il créa donc le poste de chef de service pour superviser la Fourmi heureuse et productive. Le poste fut pourvu par une Cigale qui changea tous le mobilier de son bureau et qui demanda un nouveau fauteuil ergonomique ainsi qu’un nouvel ordinateur avec écran plat.

Seulement, avec plusieurs ordinateurs, il fallut aussi installer un serveur réseau. Le nouveau chef de service ressenti rapidement le besoin de recruter un adjoint (qui était son assistant dans son ancienne entreprise) afin de préparer un plan stratégique de pilotage ainsi que le budget de son nouveau service.

Pendant ce temps-là, la Fourmi était de moins en moins heureuse et de moins en moins productive. « Il va nous falloir bientôt commander une étude sur le climat social », dit la Cigale. Mais, un jour, le Frelon, PDG de l’entreprise, en examinant les chiffres, se rendit compte que le service dans lequel la Fourmi heureuse et productive travaille n’était plus aussi rentable qu’avant. Il eut donc recours aux services d’un prestigieux consultant,M. Hibou, afin qu’il face un diagnostic et qu’il apporte des solutions.

Le Hibou fit une mission de trois mois dans l’entreprise à l’issue de laquelle il rendit son rapport : « il y a trop de personnel dans ce service ». Le Frelon, PDG de l’entreprise, suivit ses recommandations et … licencia la Fourmi !


black hattitude

samedi 19 septembre, 2009

black hattitude de Ced

Black Hattitude, c’est le nom d’un nouveau concours de référencement consistant à se positionner sur les mots « black hattitude » sur le moteur de recherche Google en version française (Google.fr, donc). Ce concours est organisé par Discodog, a commencé le lundi 31 août 2009, et se terminera le lundi 2 novembre.

Me voici donc parti à nouveau à la recherche du sésame me permettant d’atteindre le nirvana sur Google en positionnant mes sites un à un.

Black hattitude, c’est l’occasion de parler de référencement bien entendu, puisque cette expression provient de « Blacks Hats » qui référencent de manière irrégulière leur site dans les moteurs de recherche.

Ca peut être également l’occasion de parler de « black attitude ». Rappelez-vous un peu de tous ces héros dont la couleur ne faisait qu’ajouter à leur éclat : Martin Luther King, par exemple, mais aussi, Mohamed Ali, Malcolm X.

Mais, qui se souvient de Jesse Owens, quadruple médaillé d’or aux jeux de Berlin en 1936, ou de Tommie Smith et de John Carlos, poings gantés mains levées aux JO de 1968.

Et puis, les noirs, c’est aussi… la musique américaine : Nina Simone, Ray Charles, Louis Armstrong, James Brown…

Le noir, c’est aussi, les mauvais souvenirs de l’esclavage… dont l’abolition n’a eu lieu en France qu’en 1848, soit plus de 50 ans après la rédaction des droits de l’homme… « Les hommes naissent libres et égaux en droits ! ».

Tiens, ca me file le cafard tout d’un coup…


C’est beau la bourgeoisie (paroles)

mardi 28 avril, 2009

Paroles : Elle Boit du champagne de Discobitch

C’est pour la petite bourgeoisie qui boit du champagne,
C’est pour tous les quotas Francais que j’parle plus anglais,
I’m a crazy, I’m just fond of you,
And all the piles of money that grow next to you.
C’est pour la petite bourgeoisie qui flâne à Hawaï
Qui s’paie des bulles diamant, la coupe de champagne
I’m a crazy, i’m just fond of you,
And all the piles of money that grows next to you

Boire du champagne
Boire du champagne

Just recordin’ that track for all the bitches out there,
Shakin’ their ass like they just don’t care,
Like they just don’t care

T’as passé ta vie à prendre ton temps,
Du fric en masse que tu caches dans tes gants
Craqué jusqu’aux dents tu claques la caisse des parents
Pour rentrer dans les soirées d’célib d’moins 30 ans.

C’est pour la petite bourgeoisie qui boit du champagne,
C’est pour tous les quotas Francais que j’parle plus anglais,
I’m a crazy, I’m just fond of you,
And all the piles of money that grow next to you.
C’est pour la petite bourgeoisie qui flâne à Hawaï
Qui s’paie des bulles diamant, la coupe de champagne
I’m a crazy, i’m just fond of you,
And all the piles of money that grows next to you

I’m a bitch, I’m a bitch, I’m a bitch,
La coupe pour moi si tu comptes pas le prix dedans
Faudra pas trimer pour te faire cracher le billet de 100
Y’a des choses qui n’ont pas de prix,
Comme le dernier sac Versace.

I’m just recording now a track for all the bitches out there,
Shaking their ass like they just don’t care,
Like they just don’t care

J’aimerais boire, un verre, de boisson, de champagne

C’est pour la petite
Qui boit du champagne

C’est pour la petite bourgeoisie qui boit du champagne,
C’est pour tous les quotas Francais que j’parle plus anglais,
I’m a crazy, I’m just fond of you,
And all the piles of money that grow next to you.
C’est pour la petite bourgeoisie qui flâne à Hawaï
Qui s’paie des bulles diamant, la coupe de champagne


Schroumyziguac

mercredi 14 janvier, 2009
cuocthiseo

cuocthiseo

Schroumyziguac, tel est le nouveau mot soumis à ses étudiants de la licence pro TOSPI de Vichy par Romain Colas :

Il s’agit d’un concours de référencement organisé par un professeur à ses étudiants, mais certains webmasters (comme moi) s’amusent à participer, histoire de tester leurs compétence en référencement.

Il faut donc se positionner en tête du mot Schroumysiguac sur Google en version française le dimanche 1er février à 10h (heure française).

Puisque nous y sommes, en ce début d’année, il y a également le concours cuocthiseo : Il s’agit d’un coucours vietnamien se terminant le samedi 7 mars 2009.

Il s’agit de positionner le mot « cuocthiseo » sur google.com (version anglaise donc).

Le concours Busby Seo Test, n’est toujours pas terminé : Il se termine à la fin du mois (le 31 janvier 2009), et je suis actuellement 27 ème, ce qui n’est pas extraordinaire, sans être catastrophique.

 

 


Mettre une page à l’accueil de son blog WordPress

mercredi 7 janvier, 2009

Là aussi, il s’agit d’un petit aide mémoire, pour ceux qui, comme moi, on perdu un peu de temps à l’installation de leur blog.

C’est tout simple, mais il faut le trouver : Pour mettre une page (et non un article) à l’accueil de son blog, à partir du gestionnaire (accessible à partir du répertoire wp-admin), il s’agit de choisir l’onglet option, puis lecture, et enfin de modifier l’option souhaitée en choisissant une page déjà saisie.

page accueil wordpress

page accueil wordpress


Modification de thème wordpress

mercredi 7 janvier, 2009

Ceci est un petit aide mémoire pour modifier le thème wordpress par défaut, et le modifier. Ceci suppose que wordpress est déjà installé sur le serveur et qu’il fonctionne.

Etape 1 : Création du thème

– Copier le réperoire /wp-content/themes/default/ vers /wp-content/themes/exemple/
– Modifier les premières ligne du fichier style.css de la manière suivante :

/*
Theme Name: WordPress Simple Clean Fr
Theme URI: http://www.nomdedomaine.fr/
Description: Un thème simple et propre par
<a href="http://www.nomdedomaine.fr/">Votre prénom, votre nom</a>.
Version: 1.0
Author: Votre prénom, votre nom
Author URI: http://www.nomdedomaine.fr/
*/

Oui, je sais, c’est un peu mégalo. Mais, bon, c’est wordpress qui veut ça.

ETAPE 2 : Modification du Css

Je suis reparti de zéro.
L’idée est tout à la fois de maîtrisertotalement la mise en page et d’éviter les bugs d’affichage des navigateurs qui me rendraient un jour ou l’autre la tâche difficile.

Il s’agit d’une mise en page semi-fluide :
– La largeur du texte est de longueur variable (60%)
– La colonne sur le côté est de largeur fixe.

La largeur du texte est de longueur variable pour permettre à l’utilisateur de visualiser le site dans de bonnes conditions sur les différentes configurations (800 x 600, 1024 x 768, 1280 x 1024).

La largeur de la colonne est fixe pour permettre un rideau descendant décrivant une marge pour une meilleur lisibilité.

J’ai dû ajouter une ligne pour le hr : display none; afin de ne pas afficher les barres qui ne sont pas compatibles avec ma mise en page.

ETAPE 3 : Modification des Php

– Modification sur le header.php :
Suppression de la partie css affichant le background.
Suppression de la balise h1 pour des raisons de sémantique et de référencement. (à mon sens la balise h1 doit baliser le titre de la page, et non le nom du site.)

– Modification de single.php :
Modification de h2 par h1.

– Modification du footer.php

pour modifier la signature du site.

C’est fini !

 


Centrer un élément sur une page en Css

mardi 30 décembre, 2008

En mettant à jour, une page html concernant l’instinct de mort de Jacques Mesrines, j’ai un peu galéré aujourd’hui autour du simple centrage d’un élément sur une page sous IE 6 :

Le problème est assez simple, je souhaitais centrer un div. La technique officielle consiste à utiliser la propriété « margin » en « auto » à gauche et à droite, et à définir la largeur (« width ») de manière fixe  :  Ce qui veut dire que les marges à gauche et à droite seront calculées en fonction de l’élément central.

<style type="text/css">
<!--
centrer{
margin-left  : auto;
margin-right : auto;
width        : 760px;
}
-->
</style>
<body>
<div class="centrer">élément centré</div>
</body>

En utilisant les raccourcis css, on peut déclarer « margin : 0 auto; » ce qui signifie que les marges hautes et basses seront nulles, et que les marges gauches et droites seront calculées automatiquement.

<body>
<div style="margin : 0 auto; width : 760px;">élément</div>
</body>

Oui, mais voilà, ca ne fonctionne pas sous Internet Explorer 6. Il faut centrer l’élément avec la propriété text-align au niveau supérieur :

<body style="text-align:center;">
<div>élément</div>
</body>

Pour que l’élément fonctionne sur tous les navigateurs :

<body style= »text-align:center; »>
<div style= »margin : 0 auto; width : 760px; »>élément</div>
</body>

Si l’on rajoute cette difficulté au problème du float internet explorer, ca commence à faire beaucoup pour un navigateur !


Sumo Paint

lundi 29 décembre, 2008

Sumo Paint, c’est heu… photoshop en ligne !
On ne comprend pas très bien comment peuvent vivre ces gens là, mais ils ont réussi à développer en flash photoshop !
Pas mal, non ?

Alors, pour voir ca, rendez-vous sur le site Internet sumopaint.com et cliquez sur le bouton en haut à gauche « Open Sumo Paint in new window ».
Ca parait peut-être évident pour vous, mais moi, j’ai pas mal galéré… à tel point que je vous ai mis une copie d’écran :
sumo-paint


chansons cultes

dimanche 21 décembre, 2008

Allez… pour le plaisir, quelques une de mes chansons cultes francophones :

  1. William Sheller : un homme heureux
  2. Boris Vian : Le Déserteur
  3. Jacques Brel : Ne me quitte pas
  4. Francis Cabrel : Je l’aime à mourrir
  5. Daniel Guichard : Mon vieux
  6. Pierre Perret : Lily
  7. Daniel Balavoine : Le chanteur
  8. Yves Montand : Les feuilles mortes
  9. Edith Piaf : Milord
  10. Michel Jonaz : je voulais te dire que je t’attends
  11. John Lennon : Imagine
  12. Renaud : Mistral Gagnant
  13. Noir Désir / Léo Ferré : Des armes
  14. Bénabar : Je suis de Celles
  15. Claude Francois : Comme d’habitude
  16. Téléphone : La bombe humaine

Si vous passez par là, vous en voyez d’autres ?


Ziggy

vendredi 19 décembre, 2008
ziggy

ziggy

Ziggy est un garçon pas comme les autres… C’est aussi une des légendes du rock :
A l’origine, David Bowie créa un personnage fictif « Ziggy Stardust ». Il s’agissait de l’utiliser comme seconde personnalité sur scène : mi-homme, mi-femme, victime peut-être de son succès médiatique. On reconnait également le caractère schyzophrénique d’un artiste.

Le prénom « Ziggy » provient sans doute d’une déformation musicale de « Iggy ». Bowie a en effet bien connu « Iggy Pop », puisqu’à la suite de la fin de son groupe, les Stooges, il produira un album pour lui, comprenant la chanson « China Girl » écrite pour lui.

Au final, David Bowie fera mourrir sur scène son personnage à la suite de son succès en juin 1973 à Hammerfield en chantant une dernière fois Rock’n roll suicide.

Dans l’opéra Rock « Starmania », l’un des personnages est fan de David Bowie, et se fait appeler « Ziggy » comme lui.

Ziggy

Paroles de Luc Plamondon, Musique de Michel Berger
Tiré de l’opéra Rock Starmania (1978)

Ziggy, il s’appelle Ziggy
Je suis folle de lui
C’est un garçon pas comme les autres
Mais moi je l’aime, c’est pas d’ma faute
Même si je sais
Qu’il ne m’aimera jamais

Ziggy, il s’appelle Ziggy
Je suis folle de lui
La première fois que je l’ai vu
Je m’suis jetée sur lui dans la rue
J’lui ai seulement dit
Que j’avais envie de lui

Il était quatre heures du matin
J’étais seule et j’avais besoin
De parler à quelqu’un
Il m’a dit: viens prendre un café
Et on s’est raconté nos vies
On a ri, on a pleuré

Ziggy, il s’appelle Ziggy
C’est mon seul ami
Dans sa tête y’a que d’la musique
Il vend des disques dans une boutique
On dirait qu’il vit
Dans une autre galaxie

Tous les soirs, il m’emmène danser
Dans des endroits très très gais
Où il a des tas d’amis
Oui, je sais, il aime les garçons
Je devrais me faire une raison
Essayer de l’oublier… mais

Ziggy, il s’appelle Ziggy
Je suis folle de lui
C’est un garçon pas comme les autres
Et moi je l’aime, c’est pas d’ma faute
Même si je sais
Qu’il ne m’aimera jamais.