benabard infréquantable

« Infréquentable » : C’est le nom du nouvel album de Bénabar, alias Bruno Nicolini.
Né à Thiais le 16 juin 1969, il avait commencé sa carrière dans le cinéma et la télévision dans les années 90. Son premier album était sorti en 1997 : « La Petite Monnaie » sous le nom de « Bénabar et Associés ».

L’album suivant fut « Bénabar » en 2001, mais c’est avec « Les Risques du Métier » en 2003 qu’il obtint un réel succès. C’est ainsi qu’il obtint la Victoire de la Musique du meilleur album de variétés en 2004.

En 2005, l’album « Reprise des Négociations »  s’est encore retrouvé dans le top des ventes en France.

« Infréquentable » est donc un album attendu puisque Bénabar est au sommet de sa popularité.

Cet album s’inscrit dans la suite des précédents albums. De sa voix nonchalante, Bénabar aligne ses textes teintés d’humour et d’histoires du quotidien sur des musiques pop frénétiques ou mélancoliques. Il se tourne en ridicule, se fait passer pour un boeuf  mais il aborde toujours des thèmes universels propres à séduire un public très large. Bénabar n’est donc pas prêt de quitter le haut de l’affiche.

Le premier titre « L’effet papillon » est en écoute sur son site officiel ( http://www.benabar.com). On y découvre aussi le teaser du tournage de l’enregistrement. Bénabar sera en concerts au Zenith de Paris du 11 au 14 mars 2009 et en tournée dans toute la France en 2009.

Les paroles de la chanson « infréquentable » :

Bénabar - Infréquentable

Bénabar - Infréquentable

Je t’aime, mais en pensant à mal
Parce que tout passe et tout finit
Sans la moindre morale
Prêt à tout pour que tu m’aimes aussi

Je ne suis pas fréquentable
Je t’ai sûrement perdue d’avance
Tout ça n’est pas très équitable
Je n’ai rien pour ma défense

Au lieu d’rougir de tous mes vices
J’voudrais en plus qu’ils soient versa
J’aimerais que tu nourrisses
Les mêmes sentiments pour moi
Les sentiments les plus bas

Je t’aime avec un mauvais fond
Parce qu’au fond, je n’y crois plus
Et préméditation
Depuis la première fois que je t’ai vue

Je suis un félon et un traître
Pour que tu me prennes la main
Je pourrais même peut-être
Donner l’adresse de Jean Moulin

Je suis égoïste et avare
Ça non, je te partagerai pas
Je nourris à ton égard
Les sentiments les plus bas

J’ai pas d’honneur, pas de dignité
J’irai pleurer sous ta fenêtre
Ce qui te déplaît je t’le cacherai
Je suis un lâche, un malhonnête
Je reconnais, je suis pervers
J’ai plein d’idées derrière la tête…
En plus, je chante la bouche pleine

J’suis ridicule
J’me sens comme un cheval au galop
En plus mes métaphores sont nulles
Je suis pas du tout au niveau

J’ajoute que j’ai pas de caractère
Tu feras c’que tu veux de moi
Les sentiments que tu m’inspires
Sont décidemment très bas

Combien de fois faut qu’j’le répète
Moi, l’impatient compulsif
Je t’aime bordel, c’est clair et net
Je suis grossier et agressif

Monomaniaque obsessionnel
Il n’y a qu’à toi que je pense
Je suis flatteur professionnel
« T’es belle, gentille et pis t’es douce »

J’ai pas d’parole, je suis parjure
J’avais déjà dit à une autre
Que c’est elle que j’aimerais toujours
Je suis un menteur, j’ai même pas honte !

Aucune vertu, tous les défauts
Il m’arrive de penser qu’un jour
J’suis pas crédible et mégalo
Ça s’trouve… tu m’aimeras en retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :